25-26 sept. 2012 Rouen (France)

Accueil

Les travaux de l'IPCC/GIEC permettent d’avoir une vision relativement synthétique des modifications climatiques et de leurs effets. Ces changements peuvent être perçus de manière diverse selon les outils scientifiques utilisés et les régions du monde étudiées. Dans l’ensemble, la communauté scientifique est d’accord sur le principe même de l'existence de ce changement (observable dans l’élévation de température, mais également dans l’évolution des précipitations). Elle admet aussi que des conséquences potentiellement importantes risquent d’engendrer des perturbations majeures dans le fonctionnement des hydrosystèmes. Les analyses menées par le Plan Bleu pour l’environnement et le développement de la Méditerranée, sous l’égide du Programme des Nations unies pour l’environnement, indiquent que les régions méditerranéennes, et notamment le Maghreb, seront confrontées à l’horizon 2050 à une forte diminution et à une importante pollution de la ressource en eau liée à la fois au changement climatique (hot spot du changement climatique selon le 4e rapport du GIEC) et à la pression anthropique (agriculture, industrialisation, urbanisation…). Cette situation pourrait ainsi entrainer une pénurie d’eau pour environ 290 millions de personnes situées principalement au Sud et à l’Est sur le pourtour méditerranéen. La détermination de l’impact du changement climatique sur les ressources en eau constitue donc enjeu majeur pour le XXIe siècle auquel les scientifiques doivent répondre, afin de permettre la mise en place d’outils de gestion adaptés à la nouvelle situation. Ce colloque est organisé dans le but de rassembler la communauté scientifique autour du thème des changements climatiques et de leurs impacts sur les ressources en eau. Il a pour but aussi de dresser un état des lieux des effets du climat sur les différents stocks d’eau de l’échelle globale à celle régionale des bassins versants situés sur le pourtour méditerranéen. Enfin, cette grande manifestation scientifique est une occasion de confronter les résultats de trois grands programmes de recherche dont le thème principal est la ressource en eau : - AUF – BEOM - Évolution de la ressource en eau dans la zone méditerranéenne méridionale : Diagnostic et proposition d’outils de gestion du programme (Tunisie, Algérie, Maroc) – Universités de Béjaïa, Constantine, Marrakech, Rouen, INRGREF –Tunis - - PHC Tassili - et Coopération décentralisée de la Région Haute-Normandie - Contribution à la connaissance de la ressource en eau du bassin versant de la Soummam (Algérie) : Effet du climat, impact socio-économique pour la zone méditerranéenne méridionale (Algérie) -Universités de Béjaïa, Rouen - - PHC Volubilis - Entre excès et rareté, l’homme face à l’irrégularité aiguë des ressources en eau (étude du cas de Fès – Taza et de leurs arrières pays (Maroc) - Universités de Fès, Rouen –

Personnes connectées : 1